Redémarrer sa piscine…

Les beaux jours reviennent, il est temps d’y penser !

Comment remettre en route sa piscine ? Quelles techniques et quels produits utiliser pour démarrer une piscine au printemps ?

Mars, l’eau s’approche de la quinzaine de degrés, c’est la température à laquelle les algues peuvent recommencer à se développer, c’est aussi la température minimale conseillée pour utiliser les électrolyseurs au sel et les robots de nettoyage.

Trop attendre c’est s’exposer à une concentration de problèmes qui demanderont encore plus d’investissement en temps et en argent.

Remettre sa piscine en route ne veut pas dire ‘’se baigner’’ sauf pour les moins frileux, il s’agit de préparer l’eau et les équipements à la montée en température. Il est possible de garder la couverture d’hiver en place encore quelques semaines.

Nous parlerons ici d’une remise en route après un hivernage ‘’passif’’, vous avez arrêté la filtration ou/et votre eau n’a pas une apparence baignable

En premier lieu, retirer partiellement la couverture d’hiver, attention si l’eau est claire en dessous et qu’il s’agit d’une couverture étanche, prenez votre temps et faites-vous aider pour la retirer afin de ne pas voir le ‘’jus’’ retenu se déverser dans votre piscine. Vous pouvez utiliser des pompes vides caves afin d’éliminer l’eau et les débris accumulés.

Ensuite il faut enlever les équipements d’hivernage (flotteur, gizzmo, bouchons) et remettre en place ou dans la bonne position les pompes, filtres,  paniers, buses , vannes, cartouches, sondes, cellules, manomètre … et de vérifier l’horloge de votre coffret.

C’est aussi l’opportunité de changer de média filtrants : sable, verre, fibre….

Une fois le local technique dans sa configuration été, il est conseillé de remplir d’eau ( à l’aide d’un arrosoir) le préfiltre de la pompe avant de la démarrer. Elle ne se lance pas au premier essai, aidez-la en faisant tourner son axe avec un tournevis ( une découpe dans le capot du ventilateur permet de réaliser cette manipulation).

L’eau présente dans le bassin est à renouveler partiellement, placer un tuyau d’arrosage et commencer le remplissage (indispensable si vous avez fait descendre l’eau en dessous des skimmers pour l’hivernage).

Pendant ce temps, retirer les feuilles et autres dépôts à l’aide de l’épuisette de fond et commencer à brosser le fond et les parois à l’aide de la brosse large ,  vous pouvez en profiter pour faire la ligne d’eau à l’éponge mais cela peut attendre.

Une fois le niveau à au moins 2/3 de la hauteur de la meurtrière du skimmer, faites directement un contre lavage  ( surtout si votre eau est verte)  pour un filtre à sable   et  démarrer la filtration pour les autres systèmes.

Puis passer votre vanne en mode filtration quelques heures par jour ( 10H – 16H)  en surveillant très régulièrement l’encrassement de votre filtre à l’aide du voyant de turbidité ou du manomètre.

Afin d’aider votre filtration à retenir toutes les impuretés vous pouvez adjoindre un produit floculant sous forme liquide , chaussette ou pastilles. Si votre eau est verte et très chargée vous devrez gérer en simultané remplissage avec de l’eau neuve et contre lavage / nettoyage, idéalement 1/3 du volume de votre piscine devrait être renouvelé.

Si vous remplissez avec de l’eau de forage, nous vous conseillons d’utiliser un produit anti calcaire anti dépôts (métalliques) afin de limiter les dépôts incrustants sur les revêtements.

Vous pouvez maintenant utiliser votre robot autonome pour affiner le nettoyage et la rétention des particules.  Son sac et ses cartouches vont se colmater rapidement, il sera sûrement nécessaire de le sortir de l’eau avant la fin de son cycle.

La phase de filtration est maintenant lancée pour un à plusieurs jours, place au traitement de l’eau avec de la patience et de la méthode.

En premier, une analyse complète à l’aide de bandelettes 6 en 1 pour une vision en quelques secondes des paramètres principaux.

Priorité : ajustement du PH entre 7 et 7.4, même quand si l’eau verte ce n’est pas le premier réflexe mais cela permettra de rendre beaucoup plus efficace les traitements et d’améliorer le confort de baignade.

Deuxième paramètre important à la mise en eau pour les piscines traitées au chlore, le stabilisant ( acide iso cyanurique) , trop présent dans l’eau, il empêche l’action de désinfection. Si sa valeur dépasse 50 mg/l , il est nécessaire de renouveler davantage l’eau jusqu’à obtenir une valeur plus basse.

Le TH calcaire est aussi à surveiller, si vous êtes dans une région exposée à l’entartrage des canalisations, il faudra ajouter un anti calcaire dans l’eau.

Le TAC sera également ajusté afin de limiter les fluctuations de pH

Il est maintenant nécessaire de procéder à un traitement choc selon le traitement de votre piscine, idéalement il se fera dans le bassin.

Pour une piscine traitée au chlore, du chlore choc granulé dissous avec de l’eau dans un arrosoir et réparti sur le pourtour du bassin est idéal.

Il faudra ensuite surveiller le bon fonctionnement de chaque équipement dans votre local,  faire des mesures régulières afin d’ajuster les paramètres utiles.

En quelques jours, vous retrouvez ainsi une eau cristalline pour le plaisir des yeux et très rapidement pour la baignade si vous investissez dans une pompe à chaleur.

À très vite

L’Equipe EDGBA